in

Crise, tarot, corde et bouts

Crise, tarot, corde et bouts - YouLevelUp

Petite réflexion symbolique autour du tarot… Et de “l’actualité”

Chaque carte est a envisager au sein d’un duo. Chaque duo est formé des cartes ayant la même valeur en unité. Par exemple II (2) La papesse et XII (12) Le pendu. Pourquoi ces cartes sont elles à envisager comme des duos? Ou plutôt, comme a l’habitude de dire un de mes profs, comme les deux bouts d’une même corde?

Je pense qu’un exemple serait la façon la plus rapide pour commencer à l’ expliquer…Prenons le couple VIII L’Hermite et XVIIII Le soleil (9 et 19 pour ceux que ces chiffres romains particuliers égareraient). 

L’hermite est une crise. Un moment ou il faut faire un retour sur soi, un moment de solitude pendant lequel on utilise sa lanterne pour éclairer le chemin qu’on a parcouru jusqu’ici. En effet, l’Hermite marche à reculons. Avez-vous déjà marché à reculons, sans regarder, sans savoir où vous alliez? Je suis sûr que si vous prenez le temps de l’imaginer, vous ressentirez assez vite une certaine tension quelque part dans votre corps. Tout le boulot de l’Hermite est d’apprendre à lacher prise, se détendre face à l’inconnaissable. En tout cas, même si il existe d’autres ‘solutions’, le lacher-prise est la plus saine. Il pourrait aussi se réfugier dans la bouteille d’alcool cachée dans sa lanterne ou devenir trop mental en échafaudant dans sa tête des plans inutiles face à une réalité inconnaissable. Ca me rappelle un période que nous venons de passer tout ça…

Le soleil de son côté c’est la construction collective. Un moment d’entraide en vue d’une construction commune. Le ressort du futur résiste et celui du passé nous pousse, il ne nous reste plus que le présent… Et dans cette horizontalité du présent il y a l’ autre. Et avec l’aide de l’autre (Ou en associant activité et réceptivité) nous pouvons construire dans la joie un édifice radieux et chaleureux. Alors, évidemment, dans ce genre de construction, il faut toujours faire attention à ne pas devenir paternaliste, condescendant, ne pas savoir mieux que les autres ce qui est bon pour nous tous… Ou encore, faire attention à ce que le plaisir d’être avec l’autre ne nous fasse pas oublier l’utilité de la nouvelle construction commune… C’est un vrai challenge!

C’est amusant car ce n’est que maintenant que je réalise cela… Et pourtant j’ai intensément vécu ces deux phases, notamment durant ces derniers mois mais je n’ avais pas conscientisé ça comme ça. C’est sans doutes, comme souvent, la voie du milieu qui est la plus juste, osciller autour d’un point à équidistance entre soleil et hermite plutôt que de plonger violemment de l’un à l’autre… Ou pas.

J’espère avoir rendu plus claire cette histoire de duo de cartes à envisager comme les deux bouts d’une même corde

Crise, tarot, corde et bouts - YouLevelUp

Signaler

Ecrit par Antonin Bareau

Qu'en pensez-vous ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Témoignage : Comment l’autohypnose active a aidé Maëva face au coronavirus - YouLevelUp

Témoignage : Comment l’autohypnose active a aidé Maëva face au coronavirus

L'Être a des besoins que la réussite néglige - YouLevelUp

L'Être a des besoins que la réussite néglige